Positionnement

Home Stratégie Positionnement

 » La finalité de la Fondation Sen’Finances est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations marginalisées et défavorisées du Sénégal. Son ambition est d’être un acteur reconnu et respecté de la microfinance au Sénégal » (Déclaration de Saly ¹ ) 

Selon la terminologie usuelle de la microfinance intégrée ² , les activités dans la microfinance peuvent être regroupées sous les trois rubriques ou services suivants : 

  • L’intermédiation financière : qui consiste en l’offre de produits et services financiers comme l’épargne, le crédit, l’assurance et la garantie.
  • L’intermédiation sociale : qui consiste à renforcer le capital social et humain des structures prestataires de services financiers pour les pauvres
  • L’appui au développement d’entreprises ou “business development”: Il s’agit d’un appui non financier donné aux bénéficiaires finaux des prêts (plutôt qu’aux structures de microfinance elles-mêmes) pour les aider à développer leurs propres affaires.

Deux leçons importantes doivent être tirées des expériences réalisées dans la microfinance

  • Pour être pertinente et efficace, toute intervention doit combiner les trois services
  • Pour être pertinent et efficace, un intervenant donné a tout avantage à se concentrer sur un service particulier et à collaborer avec d’autres intervenants pour les autres.

La Fondation, compte tenu de la mission qu’elle s’est assignée, se positionne au sein de la microfinance intégrée. Cependant, elle se concentre sur l’intermédiation financière, métier de base du FCSS, dont elle hérite de l’expertise et du savoir-faire reconnus et appréciés. 

Elle mettra en place un réseau de partenaires, disposant de préférence de financements autonomes (ONG, agences de coopération, etc.), pour qu’ils proposent conjointement leurs services d’intermédiation sociale et d’appui au développement d’entreprises à ses clients.

Elle se chargera également d’activités d’analyse et de recherche. Une de ses ambitions est, à terme, de promouvoir les normes de performances sectorielles et de documenter et communiquer les « best practices » du secteur de la microfinance. 

¹ : Nom donné à la déclaration finale issue de l’atelier de réflexion sur le futur du FCSS tenu à Saly Portudal (Sénégal) en septembre 2001.

²: Microfinance Handbook: An Institutional and Financial Perspective, Joanna Ledgewood, World Bank, 1998, ISBN: 0-8213-4306-8, chapitres 3 et 9.