SAM 2019 – En quête d’impact : la finance inclusive au service des Objectifs de Développement Durable

SAM 2019 – En quête d’impact : la finance inclusive au service des Objectifs de Développement Durable

Un secteur en plein essor poussé par les innovations…
En effet, la finance inclusive est en plein essor en Afrique. Le secteur a encore développé des innovations prometteuses et progressé tant sur le plan de la collaboration intersectorielle que de la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies. Sur le continent, la finance inclusive est passée de 24% à 43% entre 2011 et 2017, essentiellement sous l’impulsion des innovations numériques. L’Afrique subsaharienne est devenue le numéro un mondial de l’argent mobile : 21% des Africains adultes gèrent leur compte en banque via leur téléphone portable.

De même, les innovations en matière de finance rurale comme le recours aux technologies satellite et aux SMS renforcent l’accès à l’assurance – récolte, ainsi que l’impact des crédits agricoles. Les rendements (et donc la résilience financière) des petits exploitants agricoles africains s’en trouvent ainsi améliorés. Des partenariats dans les domaines de la santé et de l’assainissement ont permis d’améliorer les conditions de vie et par conséquent d’améliorer la productivité, de renforcer les performances des services financiers et de favoriser la croissance économique.

…qui reste confronté à l’extrême pauvreté
L’Afrique a pris du retard par rapport au reste du monde dans la lutte contre la pauvreté et la réalisation des ODD. Bien que le pourcentage d’Africains qui vivent dans l’extrême pauvreté ait diminué au cours des dernières années, 33% d’entre eux en font toujours partie. Et le nombre de personnes défavorisées a considérablement augmenté.
Les progrès socio-économiques ont du mal à suivre le rythme effréné de la croissance démographique, qui verra la population urbaine doubler dans les prochaines décennies. Les changements climatiques et leurs conséquences provoquent de plus en plus de famines et de mouvements migratoires qui viennent renforcer le cercle vicieux de la pauvreté. Le chômage des jeunes stagne ou augmente. Et les Africaines sont les plus touchées par l’exclusion des services financiers et les opportunités économiques.
 

ODD

Ensemble vers les ODD
Les ODD offrent une vision ambitieuse pour 2030 : éradication de la faim et de la pauvreté, santé et bien-être, enseignement de qualité, égalité des sexes, eau potable et assainissement, énergie propre accessible, travail décent et croissance économique, réduction des inégalités pour tous. La finance inclusive joue un rôle vital pour chacun de ces objectifs. Mais relever ces défis et observer des changements notables dans la région implique d’unir nos forces pour tirer parti de nos succès, mesurer nos progrès et coordonner nos efforts. Il nous reste 12 ans pour avancer à grands pas et atteindre les objectifs à l’horizon 2030. La SAM 2019 offre aux principaux acteurs du secteur l’occasion de se rencontrer pour évaluer l’apport de la finance inclusive à la réalisation des ODD.